Un animal de compagnie pour combattre le stress

Rédigé par Patrick - - aucun commentaire
De nombreuses études démontrent les bienfaits d'un animal de compagnie sur notre santé ! Chat, chien, cheval, cochon d'Inde, lapin... quel que soit l'animal, leur proximité serait une véritable source de bien-être et de bonheur.

Une présence qui fait du bien

Leur simple présence à nos côtés suffit pour nous apaiser ! Enfants, familles, adultes en mal d'enfants, personnes âgées, tous sans exceptions tiennent le même discours concernant les animaux de compagnie. Chacun à leur manière, décrirons cette complicité, ces échanges d'affection, cette proximité si bienfaisante. Pour eux, un animal à une écoute et semble véritablement compatir à leurs malheurs. Certains propos peuvent générer des railleries auprès de personnes qui ne possèdent pas d'animaux de compagnie, voire même en énerver certains. Ces derniers devraient lire les études récentes provenant d'universités comme celle de Cambridge qui démontrent ces réels bénéfices sur la santé physique et mental. De plus en plus d'organismes publiques et privés se penchent sérieusement sur le sujet car les résultats sont surprenants. Il est bien entendu connu que le ronronnement des chats par exemple apaiserait mais là il s'agit d'effets encore bien plus salutaires. Les animaux de compagnie peuplent de plus en plus les maisons de retraite et les Ehpad.

Des animaux de compagnie qui soignent

Il serait presque déplacé d'en douter, tellement les études nombreuses sur le sujet démontrent toutes ces bienfaits. Mais voilà, il faut pouvoir ensuite les appliquer dans la réalité. Nombreux sont encore les institutions médicalisées qui refusent la présence d'animaux dans leurs murs pour des questions d'hygiènes et de sécurité de leurs patients. Pourtant, il existe des endroits où les animaux tiennent une véritable place dans le processus de soin. Les animaux présents sur ces lieux sont bien entendu vaccinés, vermifugés et traités contre toutes sortes de parasites externes comme internes. Bien sûr, ce n'est pas au personnel soignant de ces établissements de prendre en charge les animaux. Des personnes externes formées peuvent proposer des ateliers ou le lieu peut posséder quelques chats pris en charge cette fois par un personnel motivé. Mais en tout cas, vu le résultat des études menées sur le sujet, il serait dommage de se priver de tels bienfaits !

Écrire un commentaire

Quelle est la deuxième lettre du mot csqld ?